Prose, Contes, Histoires

L’aurore, heure d’or. Deux oiseaux sur une branche, L’un mange, l’autre non. Ivresse de la vision de l’invisible, Seul et central Le regard Aveugle Fixe

Chant profane pour n’offenser aucune déesse De l’aubade à la sérénade une journée passée ensemble Notre ballade sous le ciel blues l’après-midi Une roulade dans les feuilles mortes Un petit feuilleté pour le thé de cinq heures Du chant du coq à l’aurore silencieuse d’un home sweet home D’un matin d’autant plus doux que la [...]

Avant de te connaître ma tête était remplie de point d’interrogations Je me posais mille questions mais j’avais aussi peur des réponses Je réprimais un désir qui ne faisait que rappeler sa présence Tant que je n’aurais pas fait un pas pour y répondre Puis je me jette à l’eau car il m’est impossible de [...]

Promesse aux étoiles Dans la nuit noire aux couleurs multiples… Les étoiles scintillent dans leur triste solitude. Elles n’ont pas d’amoureux, pour gonfler leurs coeurs. Semant derrière elle une fine poussière Et finissent par mourir dans la nuit sombre. Elles existent seulement un peu à nos yeux Le quotidien absorbe nos mots bleus.

cinéma Etre pris en charge, assis dans un fauteuil Interroger le ciel et deviner l’inclination de ses caprices La nuit de cinéma pareille à toutes les nuits depuis que le monde est monde Et unique absolument Toi et moi projetés comme un film dans l’universal Je passe à la trappe et saisis ta taille Nous [...]

L’ETERNEL AMOUREUX (Oeuvre protégée, calligraphié et enluminée Heureux L’éternel Amoureux Dans l’oubli de soi-même Celui qui sait donner Jusqu’à son dernier souffle Sans jamais se lasser Et sans jamais douter

Impair , tu as perdu ta moitié Dans ce village, comment puis-je rester ta compagne Mon visage rappellera ton visage insoutenable Comment pourrais-je supporter en public ? Alors que toi enfermé, tu ne seras plus dévisagé Quand tes enfants subiront à l’école Ton père est un assassin Comment invoquer un souvenir d’adolescence ? Moi aussi [...]

Sur la terrasse de l’entretemps j’imagine la vie des passants sans rien savoir de leur passe-temps la raison d’ leur marche en avant Sur ce putain d’ parvis de gare où l’on descend quelques ricard défilent du blues et du cafard quelques sourires et des espoirs L’ costard cravate au pas pressé à la bonne [...]

Départ interrompu Ils se trouvaient dans un endroit dont on ne pouvait pas définir les contours. De la lumière, tendre et douce, comme celle d’un matin de printemps. Une odeur indéfinissable, senteurs diverses, parfums subtils… Ils avaient conscience d’être plusieurs, mais ne voyaient pas leurs corps. Ils se parlaient, mais aucun son ne troublait le [...]

Lorsque je te rencontre dans le quartier Il nous arrive parfois De nous diriger vers « La Rive Gauche » Et là, sur la terrasse Devant une bière Bien souvent nous refaisons le monde. Et passe l’Ill devant nos yeux Comme le temps, comme la vie Et passe l’Ill, et son courant Emporte nos pensées Bien loin.

f