Femme fatale, poème en hommage aux femmes et mots de colère


Poème Femme deux mots qui se marient très bien!
« Ah les filles, ah les filles elles me rendent marteau » disait la chanson.
Voici deux beaux Poèmes sur les Femmes
Un poème en hommage aux femmes,
aux filles que l’on aime et qui parfois nous quittent.
Une lettre de colère à une femme qui nous a blessé
De beaux textes à envoyer à une fille
De tendres mots poétiques pour une dame

Mots romantiques romantiques à une fille
Message de poésie à une fille qu’on aime ou qui nous fait souffrir

Par ces quelques mots de poésie, nous voyons combien une femme est une source d’inspiration pour un homme amoureux. Les femmes par leur beauté et leur finesse sont une grande source de stimulation pour les hommes, êtres fragiles et sensibles malgré les apparences…


Poème pour une femme fatale

Poème pour une femme que j’aime

Femmes désirantes et désirables, mutines, prudes, parfois vertueuses
Paysages et animaux habités par des forces lumineuses,
Le monde ainsi révélé semble empli d’une vigueur peu commune, chargé de troubles tensions.
Dans l’exubérance, l’indicible n’est pas loin, subsiste encore l’émotion

Le voile qui parfois tombe sur l’œuvre n’est pas sans équivoque.
Les visages sont effacés, les corps recouverts de masques et me provoquent
Les figures passent sous le filtre du pigment… Aucune évidence ne peut subsister,
Si ce n’est celle de la puissance d’évocation d’une nature érotisée,

Libérée des contraintes de la réalité
Pour s’épanouir dans l’imaginaire suranné,
Dans la dépossession de soi-même et la violence de la couleur qui explose
Quand seul le soir, je médite sur ma vie d’homme je m’interroge et me pose

Toi ma muse, ma source inépuisable de mon imaginaire
Qui guide ma plume pour accoucher en lettres de feu ces quatrains pour te plaire
Que je sème au gré de mes humeurs nocturnes, toi encore toi
Qui enflamment mon imaginaire, qui me rapproche de toi, va savoir pourquoi!!

Toi qui a tant et tant douter, qui doute encore, qui te réfugie dans le silence qui te sied si bien
Je veux juste que tu te souviennes de la pureté de notre histoire sans fin
Seule devant ton écrin, à la lecture de ma poésie que je t’offre en cadeau
Je veux juste aussi que tu te dises, en fermant les yeux ,« mon Dieu que c’est beau »

Le reste ne m’appartient pas
Le Poème Femme fatale écrit par DOLPHIN53


Lire aussi ces beaux messages Sms Séparation amoureuse à envoyer à une fille ou des idées message drague sms séduction afin de seduire ou draguer quelqu’un

Poème de colère contre une femme

Message de colère à une femme avec des mots de poésie

Le mal, le négatif.
Est-ce la seule chose que tu sais baver ?
Une seule fois, parler d’une personne an positif,
Y arrives-tu, sans en gerber ?

Ca me paraît impossible,
Vu ce que tu représentes.
Une âme aujourd’hui indicible,
A ma grande peine, une âme en pleine déchéance.

Vas-tu enfin capter l’essence ?
Le genre humain n’est pas que décadence.
Vas-tu enfin avaler plusieurs fois,
Avant de vomir ton illogique désarroi.

T’es-tu remises en question,
Ne serait-ce qu’une fois dans ta vie ?
Tu te dis femme ayant toute sa raison,
Finalement, tu représentes tout ce que je hais.

N’as-tu aucun remord ?
Aucune crainte ?
Nul souci quand tu sors,
De ceux qui entacheraient ton image de Sainte ?

Je n’y crois guère,
Sérieusement, je désespère.
Tant d’années sont passées,
Et pourtant, le présent ne mérite que d’être piétiné.

J’ai reconnu au mieux mes imperfections,
Sans que tu me demandes de le faire.
Mes défauts, sans qu’on me les rappelle sans cesse.
Je t’ai offert ma sincérité dans toute son explosion.

Alors pourquoi, pourquoi tant de poison ?
Dont, tu n’en connais même pas la combinaison.
Pourquoi tant de fumier, pour une simple merde ?
Toi qui prône une morale imberbe.

Et pourtant, avec toi c’est plus,
Plus que du cynisme et du sarcasme,
Tu irrites, tu cherches les puces.
Pourtant tes propos se meuvent, tels des phasmes.

Ignorer tout ça est bien trop grand, ne détenant pas la force suprême,
Je ne peux que surpasser la moitié, ce qui est déjà pour moi l’extrême.
Parle, hurle, crie ton mécontentement,
Il faudra bien qu’un jour tu retournes, ce que toi tu appelles le Bien-pensant.

Tu ne crois qu’en un seul chemin.
Celui représentant une vérité fasciste.
Ta vérité, pour toi pacifiste,
N’est autre qu’un hooligan dans les gradins.

Remets-toi aussi en question.
Réfléchis aussi sur tes erreurs,
Cesse de dire que les autres sont le malheur,
Ceux que tu as toujours pris pour des pions


Lire aussi ces modèles de Sms Bonne Année à son ex

Continuez votre lecture poétique avec ce beau Poème Journée de la Femme
Et ces modèles de Sms Bonne Année à une femme en messages romantiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.