Derniers Textes écrits par les Poètesses et les poètes:

Gel d’amour

Quand l’amour s’en va Gel d’amour La neige est tombé Sur mon coeur déposé Lourd comme un chagrin En l’absence de tes mains.

Les yeux de Zéliane

Poème sur la beauté des Yeux d’une femme Les yeux de ZélianeComme les flammesDu cratère d’un volcanImmenses et vertsFrappés d’éclairsOrangesEt d’un regard étrange

Valentine

Valentine J’aimais quand tu restais sans effets Mais entre nous quand ne me faisais-tu pas d’effets ? Dans ta robe velvetine qui rime avec valentine J’aimais quand elle tombait parfaitement

Saint Valentin en mon sein

Saint Valentin, poème faire l’amour à la St Valentin Aujourd’hui c’est la Saint Valentin Je te le rappelle, c’est plus malin. Aujourd’hui mon p’tit lapin Viens butiner dans la forêt de sapins.

Solitude

Poème sur la solitude de la vie SolitudeAvoir ce sentiment impressionnantque tu n’es rien vraimentAvoir la tête dans le ventau dessus des aiguilles du temps

Un valentin bredouille, Poème comique

Un valentin bredouille, poème marrant A quoi penses -tu ?A Rien.Tu as une mine de rien. En attendant que comptes tu faire ?Rien , je me mets dans sa peauTout c’est rien. Rien de plus, rien de moins ?Je sais que je suis moins que Rien,que je ne fais rien comme Rien,que je n’ai rien [...]

Amour, quand tu nous tiens!!!

Amour, Ce sentiment merveilleux, Nous donne des ailes, Eblouie par le soleil, sourire aux cieux, Les étoiles brillent dans les yeux.. Plus rien n’a d’importance, rien, ni personne, ne peut atteindre cet Amour, Dans une bulle pour toujours…

Te retrouver un jour

Poème sur le suicide d’un être cher Pendu à une corde, Les deux mains dans les poches Et en un tour de roue, bonne pioche Tu détournes tous les codes.

Vie d’Amour

Histoire d’amour Amour…Le vrai…Celui qui te bouleverse…Celui qui te submerge…Celui qui t’engloutit…N’a pas de maître…Il est le Maître !L’Amour passe et te choisit…Toi…Sans crier garde…Sans te laisser d’autre choix que sa prison dorée…Où il fait bon s’enivrer…

Jamais plus, poème d’amour

Je ne peux te dire adieu Jamais plus Alors, voilà, ces mots qui faisaient mal Ne feront plus souffrir Ils sont finis, Ils sont morts hier soir Comme c’est finie, morte notre histoire Morte, au-delà des promesses, banales Il me reste ton rire