Poème sur la souffrance et message d’une personne qui souffre


La poésie peut être un soutien pour une personne malade
Voici de beaux poèmes sur la maladie
Des mots écrits par une personne qui souffre
Un poème d’une personne souffrante
Découvrez de beaux textes sur les maladies
Des mots poétiques où souffrir devient belles poésie
Dire son mal être physique ou sa déprime psychologique
Avec des mots poétiques

Metrre de bonne humeur
Mots de soutien à une personne malade ou en dépression

Poème sur la souffrance d’un malade

Le poids de la souffrance

Se voit-elle cette souffrance qui nous habite ?
Est-ce quelques rides en plus sur le visage…
Une prise de poids,
Ou bien la tristesse qui foudroie.

Pour chaque être ce sera différent.
D’autres se feront vomir jusqu’au sang,
Tout cela pour se détruire,

En criant : voyez comme j’ai mal !
Mais vraiment qui entend… qui écoute ?
Pour cela il faut aimer et lire dans les âmes,
Car bien souvent la culpabilité,
Vient noircir le tableau et voilà qu’il éclate.

Ne croyez pas qu’il demande la charité,
Non, non… il ne demande qu’à être écouté,
Pour se défaire de ce mal être,
Qui lui est toujours en quête pour étouffé.
Etouffer les sanglots de la souffrance.

Non… n’y pensez même pas,
Il faut au contraire crier sa rage,
Et continuer de se battre.
En un mot se faire une alliée de la souffrance,
Même si cela dérange.
Car dans le regard de l’autre, on peut lire :
– Comment fait-il pour vivre et sourire,
Je ne saurai survivre à la douleur !

Le corps et l’âme vont explosés,
Pour être enfin libérés de ce poids lourd à porter.
La souffrance s’apprivoise,
C’est une dame qui nous rend plus fort.
Au bout du parcours, on est libéré,
On peut être fier d’être enfin soulagé.
La souffrance j’en ai fait une alliée !

Arlette Philbois

A mes défunts enfants

Le poème Le poids de la souffrance écrit par Arlette50

Découvrez aussi ces beaux poèmes sur le cancer

Message anniversaire personne malade

L’amour est plus fort que la maladie

Par ce tendre poème fait de vers sincères
Je veux te souhaiter un joyeux anniversaire.
Je te sais malade, je te sais affaibli mais fort
La guérison sera je l’espère ton trésor.

Quand la maladie s’impose à soi
L’amour et l’amitié sont aussi doux que la soie.
Que le ciel t’envoie comme cadeau d’anniversaire
La bonne santé, la bonne humeur, la lumière.

Que ce jour de fête soit une force donnée
Un moment d’éternité qui va te soulager.
Guérir est un chemin à parcourir.
Guérir est un cadeau, un élixir.

Bon anniversaire à toi mon ami.
Mon seul vœu: que tu sois guéri.
Je te souhaite un bon rétablissement.
L’amour est le meilleur médicament.

Par ce tendre poème fait de vers affectueux
Je veux te souhaite un anniversaire joyeux.
Je te sais malade, je te sais affaibli mais fort
La guérison sera, je l’espère, ton trésor.

Autres modèles de textes de voeux pour personne malade

Poème comique d’une personne malade

Bulletin de santé
Message marrant d’une personne malade

J’ai tout essayé
L’acupuncture
Les piqûres
Les moisissures
Et les rinçures

Les lavures
La présure
La vie à la dure
Les carbures
Et les hydrocarbures
Mais rien n’y fait
J’ai toujours des engelures

L’auteur de ce poème marrant « Bulletin de Santé  » est Arsène Maulavé
Lire aussi nos messages Bonne Année blagues marrantes

SOUFFRIR Poème

Souffrir

Souffrir et sourire
Pour ne pas partir et mourir
Le silence et l’indifférence
Ont tué la patience
Les mots sans écho
Résonnent dans le cachot
Enfermés par le geôlier
Qui n’a jamais été écolier
A l’école de la vie
Il n’a rien appris

Sans avenir, ni passé
Le présent est effacé
Enveloppé de silence
Il n’a de préférence pour vivre ou mourir
Sans sourire et sans souffrir
Seul et à jamais oublié
Devant la vie, il a plié
Le passé est oublié

L’auteur de ce beau poème sur la souffrance est Izdihar

Poème le silence de ma souffrance

Souffrir en silence

Oh, ce silence
Qui peu à peu
A envahit ma vie
Cette démence
Qui comme un jeu
Trouble mon esprit

Oh, cette absence
Si loin de toi
Cette distance
Ou je me noie
Comme un torrent
Des larmes du passant

C’est là, dans ma demeure
Que je reste cloîtré
Défilent les souvenirs
Tes regards, tes sourires
C’est ici, ou je meure
Que je reste prostré

Je n’oublie rien
Ni le bonheur, ni la souffrance
Ni les cris, ni les pleurs
Ni les joies, ni les peurs
Je n’oublie rien
Rien, de cette déserrance

Oh, ce silence
Si léger et si lourd
Qui cri si fort
Que doucement
J’en deviens sourd
Oh, cette absence
Oh, cette mort
Lentement, si lentement

Le poème oh, ce silence écrit par ED80560

Poème sur la douleur d’une blessure

Le sang coule d’une manière logique.
La blessure suppure me pique.
La douleur va en progressant gentiment.
Mes cris déchirants, lentement vont vers l’océan.

J’aime la souffrance, elle me prouve que je suis en vie.
Elle brille et là, au loin je vois la pie.
Je m’écorche à vif pour décrire des dessins tribaux.
J’admire la sensation épaisse du sang autant que la sensation fugitive.

Le labyrinthe des nerfs à vifs.
Le cauchemar des veines en exposition.
L’ombre de mon ombre me griffe.
J’ai le corps en lambeau, créés par les lions.

Le mal, la douleur, la souffrance décident de se réunir.
Visitez mon intérieur, ma chair est à garnir.
Son apparence démontre bien sa personnalité.
Longtemps, très longtemps, les hommes vont se mutiler.

Le poème Diabolique écrit par (c) 2003 Laine Gebel

Poème pour la protection de la Planète terre

La terre est malade , nos sommes tous malades

Serait-elle au plus mal ?
Aux dires de ces experts
Car ce n’est pas normal
De voir ainsi la terre.

Etant à son chevet
Ils ont diagnostiqué
Son mal on le connaît
La terre est fatiguée.

Tu te portais si bien
Pouvant tout supporter
Depuis les temps anciens,
Tu nous as tant donné.

Jaillissant de tes sources
Fontaines et ruisseaux ;
Que l’homme dans ses courses
N’a pas vu le cadeau.

Et pourquoi t’amputer ?
En rasant tes forêts
La vie est menacée ;
On le dit et c’est vrai.

Et toutes ces fumées,
S’élevant vers le ciel !
Il est temps de crier,
Arrêtez ! C’est mortel !

Il faudrait te soigner
Pour conserver encore
La force et la santé
Que réclame notre corps.

Mais Dieu dit que c’est nous
Qui sommes concernés
Ressemblant à des loups,
Prêts à tout dévorer.

Et si tout se dégrade,
C’est nous les accusés.
La terre, elle est malade,
A cause du péché.
Nous tous malades et condamnés

Poésie écrit par Yves

Si vous avez une personne malade dans votre entourage familial ou amical
Ces modèles de Sms Bon rétablissement pourraient vous être utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.