Souillure de lui, poème sur l’inceste


Souillée en mon corps
Souillée en mon âme
De l’inceste, il se pâme
Un drame sans décors.

Oublier, pardonner
Des mots insensés
Trahison et rébellion
Aux flammes des lampions.

Se construire et vivre
Mon coeur change et chavire
L’amour un jour délivre
Mais reste le souvenir.

Se battre et s’épanouir
Mais le couperet tombe
A L’ouverture des tombes
La fleur flétri dans le satyre.

Tant de rêves envolés
Je n’étais qu’une poupée
Le jouet de sa volonté
A tout jamais, il m’a volé.

Poème de colère sur l’inceste écrit Harmonie37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.