Paris poème d’amour et romantique – Hommage à la capitale de la France


Poème sur Paris
Textes poétiques sur la capitale de la France
Messages romantiques à la plus belle des villes
La ville de lumière, ville des poètes et des amoureux
Découvrez un poème célèbre
ou une poésie d’un inconnu
Des mots amoureux en hommage à Paris
Parisiens et Parisiennes
votre ville est la plus belle du monde

Poème Capitale de la France
Poème sur la capital de la France et la Tour Eiffel

Poésie hommage à la ville de Paris, capitale de la France

Paris,
doux mélange entre le blanc et le gris,
irisée lumière de nos pas
sur les pierres du Sacré
au Coeur des pavés
jusqu’au coeur du parvis,
sur les marches
à escalader le ciel
à guetter les tourterelles
les tourtereaux en émoi.

Lumières de ta ville
éclairant mes artères
sans taire plus jamais
les mots justes.

Lumières dans tes yeux
aux frontières de l’ébène
notre bois précieux
que tes cils protègent
comme un parapluie ouvert
sur le flash de nos je t’aime

Paris inédit
Chrissette

Le poème Paris inédit écrit par chrissette

Sous le pont Mirabeau, Poème de Guillaume Apollinaire

Sous le Pont Mirabeau

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure

L’amour s’en va comme cette eau courante
L’amour s’en va
Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure
Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Lire aussi de beaux messages d’amour

Poème sur Paris : Dans le regard d’un enfant

Dans le regard d’un enfant

J’ai vu des continents
Des îles lointaines
De fabuleux océans
Des rives incertaines,
Dans le regard d’un enfant.

J’ai vu des châteaux
Des jardins à la française
Des bois des coteaux
De blancs rochers sous la falaise,
Dans le regard d’un enfant.

J’ai vu les Champs-Élysées
L’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel
Le Louvre et la Seine irisée
Comme un arc-en-ciel,
Dans le regard d’un enfant

Poème de Claude Haller

Lire aussi des poèmes sur l’enfance

Poème sur Paris

A BERNARD DIMEY

Il reviendra l’barbu s’dégraisser les chailles
Près du Pont d’Austerlitz ou d’ la rue Marbeuf
Y’aura des cons partout, des potes et des canailles
Des mendigots sans foi dormant sous l’ pont Neuf.

Il traînera ses guêtres autour de Notre Dame
Pour y voir un copain soigné au Muscadet
C’est son clodo Marcel qui dort sous les étoiles
Et qui s’beaujolise en rêvant sur les quais.

Au quatre coins perdus de son Paris d’avant
Il ira, barbe au vent, trimballer sa bedaine
Dans un petit bordel de la rue Saint Vincent
Où Marco montre encore sa jambe artificielle.

Il ira chez Louisette aux abords de la Seine
Où chez la mère Max goûté son bourguignon
Le borgne sera là au creux du Cours-La-Reine
Il faut bien du savoir quand on n’a pas un rond.

Il parlera d’amour aux putains de Grenelle
Il ira voir Michel sa guenon sur le dos
Et la vie sera belle dans la rue d’la Mad’leine
Les imbéciles heureux seront tous au bistrot.

Certains r’feront le monde en clamant des poèmes
D’autres un peu pintés chanteront pour Margot
Le verbe sera haut et puis quand bien même
L’orgueil n’aura pas sa place ou l’on aura sa peau.

De vénérés pontifes achèteront les mers
Et des poètes en rade remonteront le temps
Des chantres du Chat Noir aux jardins de naguère
A chacun ses plaisirs, à chacun ses tourments.

Quand l’barbu reviendra bourlinguer sur la terre
La trogne un peu flétrie par le vent des saisons
Il n’aura plus le cœur à vous payer un verre
Les troquets seront morts sous le feu des canons.

Stephen BLANCHARD
19, allée du Maconnais 21OOO DIJON (France)
18 mars 2OO7 – aeropagblanchard@aol.com

Le poème à Bernard DIMEY écrit par BLANCHARD Stephen

Poème sur La Tour Eiffel de Maurice Carême

La Tour Eiffel

Mais oui, je suis une girafe,
M’a raconté la tour Eiffel,
Et si ma tête est dans le ciel,
C’est pour mieux brouter les nuages,
Car ils me rendent éternelle.
Mais j’ai quatre pieds bien assis
Dans une courbe de la Seine.
On ne s’ennuie pas à Paris :
Les femmes, comme des phalènes,
Les hommes, comme des fourmis,
Glissent sans fin entre mes jambes

Poème d’amour sur Paris de Jacques Prévert

PARIS, JE T’AIME
Des milliers et des milliers d’années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d’éternité
Où tu m’as embrassé
Où je t’ai embrassée
Un matin dans la lumière de l’hiver
Au parc Montsouris à Paris
A Paris
Sur la Terre
La Terre qui est un astre

Jacques Prévert

Hommage à la capitale de la France

Capitale de la France

Ville de lumière, capitale de la France
Ville d’histoire aux mille souffrances
Paris tu es belle, Paris tu es la capitale de l’amour
Paris capitale de mon pays, tu vis nuit et jour
Une ville dorée, une île de France poétique
Tes parcs, musées, et monuments historiques
Sont des lieux de pèlerinage magnifiques
Les amoureux s’y promènent angéliques
Tu es un musée éternel à ciel ouvert
Tu es beauté et poésie, été comme hiver
Paris je t’aime, Paris tu vis en moi
Capitale de mon âme, reine de mes émois
De Notre Dame au Sacré coeur
Tu fais mon délicieux bonheur
Capitale du monde, de la culture et de la poésie
Paris tu es volupté, délicatesse et mélancolie
Paris Je t’aime

Des amis partent en voyage à Paris ou bénéficient d’un séjour à Paris?
Envoyez-leur un beau sms bon voyage original plein de poésie
Ou un de os modèles de messages bonne vacances

1 Commentaire
  1. Nathalie Répondre

    Magnifiques textes sur Paris et des écrits poétiques à offrir à une parisienne ou un parisien amoureux de sa ville
    Il est vrai que la capitale de la France est une très belle ville : un musée à ciel ouvert comme on dit…
    Une ville chargée d’histoire et de romantisme, la vie des amoureux
    Faire un voyage à Paris avec une personne qu’on aime c’est offrir à son amour un séjour romantique plein de tendresse et de beauté … et de poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.