Regrets du pays natal Poème sur la Terre d’origine et l’exil


Poème sur son pays d’origine
Textes nostalgiques sur sa terre natale
Beaux poèmes de réfugiés ou d’immigrés
Des mots sur l’Enfance et le passé
Belle poésie sur l’immigration
Quitter son pays natal : une déchirure
Bel hommage à la terre de ses parents

Poèmes Mon Pays
Mon Pays : un homme est comme un arbre, sans ses racines il meurt

Mon pays que j’aime

Hommage à ma terre natale 
Poème sur mon pays d’origine

Mon pays que j’ai dû quitter alors que je t’aimais
Mon beau pays, la terre de mes parents adorés
Je vis, aujourd’hui, loin de toi, sur un autre sol
Je vis dans la nostalgie et rien ne me console

Je me souviens de mon enfance dorée
Des jeux d’enfants dans la joie et la pauvreté
Ma vie était belle, vivre de peu me suffisait
Mes jours étaient soleil, mes nuits apaisées

L’immigration est un grand voyage vers l’inconnu
Une nécessité qui nous éloigne de ceux que l’on aime
Loin de toi mon pays adoré j’ai pleuré autant que j’ai pu
En mon coeur, en mes larmes tu étais mon plus beau thème

La vie est passée, mes parents se sont allés
La mort de mon papa, la mort de ma maman
Terrible épreuve de l’existence et de la la destinée
Près de toi, ils sont enterrés, ceux sont tes enfants

Mon pays qui me manque, tu es mon vrai bonheur
Mon pays qui me manque, tu es une douceur
Demain je te retrouverai, près de toi me reposer
Sur ma terre natale , mon coeur va s’apaiser

Mon pays que j’ai dû quitter alors que je t’aimé
Mon beau pays, la terre de mes parents adorés
Je vis, aujourd’hui loin de toi, sur un autre sol
Je vis dans la nostalgie et rien ne me console

Poème sur l’exil d’un Jeune Mineur Non Accompagné


Un jeune MNA est un enfant mineur venu seul en France,
Sans ses parents, pour trouver des raisons politiques, économiques et familiales.
Souvent ces jeunes MNA sont pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.
Les Mineurs Non Accompagnés peuvent être ensuite accueillis en famille d’accueil ou par une association leur proposant des appartements autonomes ou une structure collective

Regrets du pays natal

Ma terre natal celle où je suis né

J’ai mal de ce pays froid
Où mes jours vieillissent mal
Gorée !
Etre noir est-ce être moins que l’animal ?

Et je m’épuise de la pale fourrure qui me sangle l’humeur.

Moi qui n’avais que l’enfance
Et ses mauvaises dents
Moi qui encoffrait la France
Dans la pomme d’Adam

Moi qui n’avais que mon père
Que d’autres n’avaient plus
Mordus par une vipère
Aux soleils dévêtus

Moi qui n’avais que ma plume
Pour chatouiller les hanches
Et les vielles peaux brunes
De vingt-cinq années blanches

Moi qui avais un pays
Pauvre comme ses trésors
Ingrat comme un souci
Froid comme la mort

Avec toutes les femmes
Comme une nuit de Saint val’
A brûlée au napalm
Son éclat de cristal

Moi de rien qui avait tout
Je n’ai plus qu’une heure, sans vieux os
Dans ce blanc pays au cœur noir
Qu’un dieu a rendu fou

L’aurore est exilée aux fers sauvages
Comme un zèbre cingle
Dans la gueule en rage
D’un vieux lion mandeng

Eiffel guirlande peut-être sa tour
Avec mes prunelles de chacal
Mais la froidure de l’hivernage s’ajourne
Dans la chaleur de mon pays natal.

Ce poème sur son Pays d’origine a été écrit par le Poète Domilong

Tu es mon étoile

Mon refuge

Tu es mon étoile
Tu es mon refuge
Celle que j’admire
Le soir de ma fenêtre
Tu brilles de tous tes feux
Là dans la nuitée
Tu te penches doucement
Vers moi

Comme un clin d’œil
A mon encontre
Si je n’avais plus de toit
Tu m’abriterais
Si j’avais froid
Tu me réchaufferais
Si je pleurai
Tu me consolerais

Ce tendre poème a été écrit par Louvelle
Lire aussi nos citations Je pense à toi

Hommage à la terre où je suis né

Mon pays qui me manque

Mon pays qui me manque
Quand je pense à toi des larmes montent à mes yeux
Quand Je pense à toi mon coeur saigne c’est douloureux
Demain Je te retrouverai! Avec mes enfants t’admirer
Demain chez toi j’irai me reposer afin de me retrouver

Ce petit poème sur mon pays natal
est un cri d’amour, un festival
Des mots de poésie offerts à ma terre d’origine
Un message d’amour à mes parents, mes racines
L’homme est comme un arbre sans ses racines il meurt
Point de fruits de l’amour sans racines du cœur

Mon pays qui me manque
Quand je pense à toi des larmes montent à mes yeux
Quand Je pense à toi mon coeur saigne c’est douloureux
Demain Je te retrouverai! Avec mes enfants t’admirer
Demain chez toi j’irai me reposer afin de me retrouver
Je t’aime mon pays adoré

Dans le même thème vous pouvez lire
C’est beaux messages pour souhaiter un bon voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.