Différence, poème de tolérance pour la justice


Des poèmes humains et des textes pleins d’humanité sur les différences
De belles poésie sur les pauvres gens et l’injustice sociale
Des poèmes engagés pour plus de justice entres les hommes et les femmes
Des mots poétiques qui demandent un monde plus juste, une société de justice.
Message de revendication d’une plus grande égalité entre les hommes

Beau Message amie
Les mêmes mains , les mêmes humains – Poème engagé

Poème sur les différences entre les hommes

Nos différences font nos richesses

Pensez-vous vraiment que nous sommes différents ?
Moi quand je regarde les autres je vois un humain.
Ils ont tous deux jambes.
Et ils ont tous aussi deux mains.
Ils ont une tête et un cœur.
Ils savent rire et ont des pleurs.
Pourquoi les gens sont ils raciste ?
Ce sont alors eux qui les différencient.
Mais dans nos cœurs nous sommes égaux.
Chaque personne alors est différente.

Car alors nous n’avons pas tous les même maux
Nos groupes sanguins sont eux aussi différents.
Pourquoi les gens créent ils des barrières ?
Pourquoi la différence existe t elle ?
Ne voyons-nous tous pas la même lumière ?
Moi je voudrais que pour tous la vie soit belle.
Mais pour cela l’homme doit encore évoluer.
Car l’homme a le regard noir de sa méchanceté.
Et pourtant l’homme serait heureux s’il ouvrait les yeux.
Pour enfin voir la vie, la vrai parsemé de jours joyeux.

Ce beau discours sur les différences et la tolérance est de ©Jisabelle

Poème sur les gens qui nous entourent, déception et blessures

Ces gens

Il y a ces gens qui nous font perdre confiance en soi,
eux et ceux qui les écoutent, et ceux qui les laissent dire…

Il y a ces gens qui nous détruisent pour ne plus jamais reconstruire,
pour détruire, simplement, pour rester le plus grand…

Il y a ces gens qui trompent, qui se maquillent et qui se cachent
derrière un fard, derrière un leur…

Il y a ces gens qui manipulent, qui jouent du verbe et de leur charme
pour enrober, séduire et laisser sourire…

Il y a ces gens qui s’acharnent comme un vautour sur une vieille carne,
par faim, sûrement…

Il y a ces gens qui pleurent, qui se lamentent sans cesse,
eux et ceux qui essuient leurs larmes,
le kleenex en bandoulière…

Il y a ces gens un peu naïfs, à la recherche d’un guide,
d’une branche ou d’un tronc, les plus faibles qui se raccrochent avant qu’on les décroche…

Il y a ces gens qu’on croyait fidèles, aimants et solidaires,
et qui s’éloignent… Ou c’est moi qui m’éloigne…??

Et il y a les autres….

Le poème Ces gens écrit par lox

Les pauvres gens et l’injustice inhumaine

La dérive de l’humain

Ces pauvres gens, ces pauvres gens qui traînent…
Ces pauvres gens qui meurt plus tôt qu’ la moyenne,
qui se raccrochent à quelques poches,
qu’ont fait d’leur vie un fond de puit
et défile devant nous la dérive de l’humain…

Ces citoyens, ces citoyens qui s’ tatent
à mettre leur bulletin dans l’urne
de peur de s’ faire couper la main par des promesses électorales, les vieux râles,
et défile devant nous la dérive de l’humain…

Ces divorcés, ces séparés, qui pleurent, qui pleurent,
de leur rupture jusqu’à l’usure,
toujours en quête d’un p’ tit recoin de chaleur,
et défile devant nous la dérive de l’humain…

Ces mis d’ côté, ces délaissés, qui se lamentent
du regard des autres, de leur mépris, de leur dégoût,
bien à l’abri sous une tente,
et dérive devant nous la dérive de l’humain…

Ces irradiés, intoxiqués, qui s’ regardent, qui s’regardent,
t’as huit doigts d’ pied, moi j’ai deux nez,
c’est pas normal, ça doit v’nir de la centrale,
et dérive devant nous la dérive de l’humain…

Ces orphelins, ces orphelins, qui s’demandent, qui s’demandent,
de quoi s’ra fait leur lendemain,
sans attendre, sans attendre,
et défile devant nous la dérive de l’humain…

Ces pauvres gens, ces divorcés, ces séparés,
ces mis d’ côté, ces délaissés,
ces irradiés, intoxiqués, ces orphelins…
Et défile devant nous la dérive de l’humain…

Le poème La dérive de l’humain écrit par lox

Ne plus avoir peur des autres et de la vie

LA PEUR : Poème tolérance

Pourquoi avoir peur
De la nuit qui se prolonge
Vous plonge dans le songe
Semblable au mensonge ?
Pour quoi avoir peur de demain
Qui vous tend la main
Trace votre chemin
Vous conduit vers le destin ?
Pourquoi avoir peur du désir
Envie de réussir
Sans avoir à choisir
De partir ou mourir ?
Pourquoi avoir peur de la vie
Qui vous donne envie
Sans aucun souci ?

Pourquoi avoir peur de la jeunesse
Qui vous unit et vous blesse
Vous nourrit de paresse
Semblable à une caresse ?
Pourquoi avoir peur de la mort
Qui vous prend le corps
Vous abandonne à tort ?
Pourquoi avoir peur des mots
Que disent les sots

L’auteur de ce  poème sur la peur  est Izdihar

3 commentaires
  1. allal Répondre

    L’intolérance est la forme pauvre de la politique,il manifeste une dégénérescente du rapport humain et fonde la violence et justifie la domination brutale.

  2. allal Répondre

    Le racisme dé-civilise ses victimes pour mieux exalter les pouvoirs imposés par la contrainte,les conquêtes dites légitimes et les missions civilisatrices devenues abusives.

  3. amm hassan Répondre

    Ces belle poésie nous montrent que tous les être humains sont égaux et méritent le respect.
    Beaux poèmes sur l’antiracisme et contre le fascisme.
    De beaux textes sur la tolérance et la solidarité entre les hommes et les femmes de ce monte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.